Mongolie - juillet 2007
Nous partons en groupe, avec Hosoo, un musicien Mongol, pour nous initier au höömii (chant diphonique). Notre destination est Chandman, son village d'origine.
8 - Escapades
Des visites aux habitants, des ballades, des lieux symboliques.


Après un peu d'attente, les chameaux arrivent enfin. Les mongols se pressent d'en attraper suffisamment pour les membres du groupe.

Cette famille est propriétaire des chameaux. Une vrai richesse en Mongolie. Le 4X4, lui, est venu avec notre groupe...

Sous l'oeil de Tolga, Hosoo nous indique les ordres : 'outch' pour se lever, démarrer, et accéler, 'zug zug zug' pour l'asseoir, et 'stop' pour s'arrêter.

Une fourche en bois et une ficelle servent à diriger les bêtes. Leur joue porte la marque de leur propriétaire.

Nous rentrons au campement sur ces confortables montures.

La grotte que nous allons voir était il y a peu un site payant. La parking en plein désert semble maintenant à l'abandon.

On trouve un ovoo juste devant la première salle de cette grotte, dont les boyaux s'étendent sur quelques kilomètres.

Nous faisons un détour par cette source spéciale, dont l'eau servira à preparer le repas du soir. Nous en buvons tous quelques gorgées, car elle est censée fortifier le corps et l'esprit.

La source est sacrée, mais le peti Temujin suit l'exemple de son papa et joue à éclabousser Tolga.

D'anciennes gravures se cachent parmi les pierres, sur une petite colline au pied du mont Jargalant. Les enfants enthousiastes sont nos guides.

La 'grotte aux 100 lamas' a servi de refuge aux moines au cours de la révolution soviétique.

Des offrandes se cachent au fond de la 'grotte aux 100 lamas'. En Mongol : zuun lamin agui.

Poteau de yourte, richement décoré à cotés de nos yourtes de Chandman.